FANDOM


Oea
Oea10.jpg
Symbole d'Oea

Regroupement

Village

Régime Politique

Démocratie tyrannique

Maire

Zarakichi

Maire-Adjoint

Architecte

Septalune

Démographie

6 Habitants

Thème

Ville souterraine et ville thermale

Transports

Métro, Routes

Oea, anciennement village d'Elendel, est une cité où la réalité se mêle à la légende. A aucun autre endroit, on ne peut être plus près des dieux de Nuttycube et de ceux de l'Olympe.


Histoire Modifier

Elendel (Aujourd'hui Oea) est le premier village du continent Nuttycubien. A l'origine fondée et dirigée d'une main experte par Elliot, Elendel fut une citée florissante.

  • La Vieille-Elendel était construite dans une architecture à base de pierre de sable et de bois brut, elle est tombée en ruine il y a longtemps, au départ de son initiateur. En effet, Elliot (et quelques uns des habitants du village) se sont lancés dans un projet de plus grande ampleur : la construction de Nikitis et de la région de Triéna. Les archives de cette époque sont enfouies très profondément dans les sous-sols de la bibliothèque d'Arès, presque personne aujourd'hui ne serait capable de raconter ce qui s'est passé exactement.
  • La ville fut reprise quelques temps après par Mikamus, qui céda lui même son poste à Toinu. Sous ces deux nouveaux maires, Elendel subit des changements radicaux, en autre : une nouvelle muraille, et un nouveau style, tout de demi-dalles de pierre et de sandstone. Le nouveau style architectural d'Elendel subit de nombreuses critiques, mais marqua les esprits par son originalité. Cette période vit aussi l'érection du monument le plus controversé (avant la banque ataraxienne) de l'Empire d'Arès : le Temple d'Elendel. Véritable explosion de couleurs et de matériaux précieux l'édifice reste une construction architecturale détaillée et admirable.
  • Le règne de Toinu dura un mois et s'acheva dans des circonstances sanglantes que nous ne détaillerons pas ici. Les derniers Elendiens quittèrent l'Empire d'Arès les uns à la suite des autres, laissant dérrière eux une ville déserte. Ce fut une époque de chaos pour la ville, et notamment pour le temple qui subirrent tout deux maintes destructions. Le temple est de nos jours fermé au public car il risque de s'écrouler à tout moment.

LégendeModifier

La contrée qui se nomme de nos jours Elendel fut un jour vaste, et sa richesse fut florissante. Mais ces jours sont trop lointains, trop éloignés même, pour que quiconque s'en souvienne. Tout le monde a oublié les anciens, présents même avant les puissants grecs, alors que les arbres géants ataraxiens n'étaient encore que de jeunes pousses, alors que la sandstone du Parthénon n'était encore que du sable. Tous ont oublié cette époque, mais la terre elle, a une mémoire fiable.

Elendel, ville hétéroclite représentant bien sa population dans son architecture, était il n'y a pas si longtemps en grand trouble politique. Un sentiment d'exclusion de la part des Grands d'Arès, les attaques massives et fréquentes de creepers menaient souvent les Elendiens à sortir hurler dans leurs rues. D'autres disent que ce mécontentement général n'était pas moins du à la politique d'Arès qu'à la personnalité même des citoyens. En effet, les habitants, toujours étriqués dans leur muraille, s'envenimaient souvent. Malheureusement les mots ont tendance à fâcher et c'est le sang qui en découlait à chaque fois.

J'ai vu de grands hommes passer. Tous se sont exilés après avoir vécu ou dirigé quelques temps la ville. Ce qui ne se sont pas exilés ont tous péri dans d'étranges conditions. Car je le sais, et j'en suis responsable, tel est le destin des maires d'Elendel.

A mes yeux, les dernières révoltes d'Elendel furent de trop. Les dernières revendications de ses habitants égocentriques furent également leurs derniers spasmes avant de mourir. Je l'avoue, je me suis emporté. Mais ne l'ont-ils pas mérité ?

Les légendes sont fausses, il n'y a pas que la nuit qui voit la naissance des creepers. Ma main droite est aussi dans ce cas. Cette nuit là, le temps était clair et frais, l'automne venait à peine de s'achever. Tout était paisible, sauf Elendel, à feu et à sang, comme toujours. Je montrais la cité du doigt, du haut de mon royaume, comme je ne l'avais pas fait depuis des millénaires. Les creepers, répondant toujours à mon ordre divin, se répandirent par légions à l'intérieur des murailles d'Elendel. Ils explosèrent simultanément, réduisant à néant toute vie, et tout bâtiments de la cité. L'explosion arracha même la couche de terre en surface révélant des ruines depuis longtemps disparues.

C'était mon but premier, supprimer la souillure que ce peuple grecque avait imposé aux terres de ma fratrie, et révéler à ce maudit peuple, non pas mon propre royaume, mais au moins celui de mon défunt frère. Qu'ils redécouvrent les mythiques salles du tombeau de mon frère, qu'ils redécouvrent les mythiques salles de la cité d'Oea...

Et moi, qui suis-je ? Vous le découvrirez bien assez tôt. Les seules choses que vous ayez besoin de savoir, peuple grec, et que je suis un dieu puissant, que je suis l'opposé de mon frère, et que je veille sans relâche sur la vallée qui porte son nom. Vous, nouveaux venus, je n'hésiterai pas à vous éradiquer, si vous perpétrez les mêmes erreurs que vos prédécesseurs, moi Aeo, divinité ancestrale des cieux.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard